I NEED ANOTHER WORLD /// Franck Cazenave


_DSC3503

Après plusieurs années d’expérimentations plastiques hétérogènes, axées autour de la montagne, du végétal et du corps féminin lui-même envisagé comme un paysage, Franck Cazenave présente au public une œuvre mature, innovante et poétique. Jeune, il bombait et peignait les murs, une courte étape de son parcours dont il a gardé une gestuelle évaporée, directe et libre. Exit l’artificiel, ses créations sont le fruit d’une attention au réel dans toute sa fragilité et sa sensualité. Cazenave propose une œuvre protéiforme composée de dessins, de sculptures, de peintures et de performances, où la couleur domine et nous invite à entrer dans un univers singulier.

I need another place
Will there be peace
I need another world
This one’s nearly gone
Still have to many dreams
Never seen the light
I need another world
A place where I can go

 Peintures Organiques

 Dans un univers à la fois organique et sensuel, Franck Cazenave dissèque les formes naturelles, puis les transcende sur la toile. Ses peintures présentent des formes moléculaires, des cellules, humaines ou végétales, produites à partir de points, de coulures et de taches aquarellées. Une technique qui nous rappelle celle des aborigènes, des Nabis et des Impressionnistes, dont Cazenave retient la vision essentialiste. Sa palette, souvent couverte de couleurs pastelles et douces, tend depuis peu vers des couleurs irradiantes, rayonnantes. Ses peintures invoquent davantage la matière. Sous les fonds gris s’exprime une peinture épaisse, dense et quasi minérale. Au-dessus de cette couche solide, l’artiste libère les matières liquides colorées. Il opère à une gestion sensible des mouvements de l’eau sur la toile. Après plusieurs étapes de séchages et de superpositions liquides, les peintures s’apparentent à des Organismes où fragilité et énergie s’affrontent. La vie y abonde et déborde. Elle se multiplie à l’infini sur ses toiles et dans une série de dessins où évoluent des cœurs-organismes rétroéclairés.

I’m gonna miss the sea
I’m gonna miss the snow
I’m gonna miss the bees
I miss the things that grow
I’m gonna miss the trees
I’m gonna miss the sun
I miss the animals
I’m gonna miss you all

Women Nature

  Woman Nature est un projet rhizomique inspiré d’une performance picturale (Mujeres Llorando – 2008). Depuis, Franck Cazenave croise et connecte le féminin, le fil et la nature. De là surgit une femme hybride, chrysalide, encoconnée dans une seconde peau de coton. Pour chacune il imagine et tisse une membrane fusionnelle unique confectionnée des heures durant. Les cocons formés de millier de fils multicolores, sont les empreintes d’une expérience inédite. Depuis 2008, l’artiste attache une réelle importance au travail de la matière a mano. Les Women Nature sont les fruits d’une riche mythologie personnelle. Elles dialoguent avec leurs environnements et rejoignent une phase primitive de notre existence. Elles apparaissent comme des êtres phantasmiques au sens originel du terme. Women Nature est un concept mutant, un organisme changeant où l’imprévu et la spontanéité sont de rigueur. Franck Cazenave aime la lenteur avec laquelle les « femmes plantes » se meuvent dans leurs cocons, qui ne les enferment jamais.

Depuis le début de sa carrière,la Femmejoue un rôle déterminant dans la pratique de Cazenave. Ses recherches autour du concept de la femme-paysage, l’ont également amené à la réalisation d’images où le corps féminin est assimilé aux paysages de montagnes. L’artiste se nourrit des expériences plastiques passées afin de leur impulser de nouvelles significations et énergies.

I need another place
Will there be peace
I need another world
This one’s nearly gone
I’m gonna miss the birds
Singing all there songs
I’m gonna miss the wind
Been kissing me so long

L’identité séminale de l’œuvre de Franck Cazenave, présente depuis ses créations en pâte à modeler jusque ses tissages bruts, est le résultat de recherches plastiques intenses, de doutes et d’enthousiasmes. Emprunte d’une poésie touchante, son œuvre apparaît comme une caresse. L’artiste puise dans sa vision de la beauté du monde, qu’il partage sans compromis et sans retenue. Une vision motrice d’émotions rares, oubliées, régénérées. Lorsqu’il crée, Franck Cazenave est à la recherche d’une harmonie qui nous fait défaut. Les gestuelles, les couleurs et les matières qui forment son doux univers nous portent vers cet autre monde vers lequel il tend, un monde plus lumineux, plus paisible et plus harmonieux. Le caractère suprasensible de son œuvre renferme une philosophie complexe, un rythme en décalage avec celui imposé par la société actuelle, où la vitesse et l’indiffère priment. Cazenave fait l’éloge du détail et de l’infiniment beau. Il capte nos sens pour élever nos consciences.

Another world
Another world
Another world
Another world

Exposition de Franck Cazenave, I Need Another World, présentée au H ROOM à Biarritz, du 1er juillet au 4 septembre 2011.

A écouter :  

A voir : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :