[TEXTE EXPOSITION] CORALINE DE CHIARA – ECHOES III /// CHÂTEAU DE LA TRÉMOLIÈRE – Anglards de Salers

Coraline de Chiara _ Echoes 3

Exposition : 25 juin – 2 octobre 2022

Vernissage : samedi 25 juin, en présence de l’artiste

Château de la Trémolière, Anglards-de-Salers

En collaboration avec Julie Crenn

——————————————–

In labyrinths of coral caves

An echo of a distant time

Comes willowing across the sand

And everything is green and submarine

Pink Floyd – Echoes (1971)

Echoes est un projet au long cours formé de différents chapitres. Débuté en 2018 à la Galerie Claire Gastaud à Clermont Ferrand, le premier chapitre était consacré aux lucioles, aux présences fragiles et lumineuses qui peuplent nos mémoires. Le second chapitre, activé à la galerie Odile Ouizeman à Paris en 2019, convoquait les figures de dormeurs et de dormeuses. Des corps en sommeil qui ouvraient les champs du rêve, de l’attente et de l’inconscient. Le troisième chapitre présenté aujourd’hui au Château de la Trémolière invite à une plongée en eaux troubles dans le vortex mémoriel de Coraline de Chiara. Un vortex qui, inévitablement, forme des échos avec les nôtres. L’artiste propose des énigmes iconographiques. Il s’agit alors de se déplacer au sein d’un labyrinthe dont la solution est difficile à trouver. Nous sommes accueilli.es par une sculpture labyrinthique, une architecture mentale qui adopte une forme à la fois complexe et radicale. Par sa matérialité et sa rigueur formelle, elle tranche avec les tapisseries florales qui l’entourent. L’œuvre impose l’idée d’une déambulation à la fois individuelle et collective au sein de nos propres vécus, de nos propres mémoires, mais aussi au sein de l’exposition en elle-même. Coraline de Chiara brouille les plans des images pour se jouer des lectures plurielles, des effets de perception, de dimension et d’interprétation. Tout y est à décrypter. Puisque l’artiste travaille la mémoire pour la réveiller, elle fait remonter des images, des sensations, des émotions enfouies dans les couches profondes de cette matière abyssale.

Les peintures, des images surgissantes, sont envisagées comme des icônes, nourries de motifs récurrents qui habitent l’imaginaire de l’artiste : le volcan, la statuaire antique, l’épave, la ruine, le labyrinthe. Ce répertoire iconographique est traversé par l’Histoire (géologique, mentale, humaine, artistique) et par une forme de silence. Pourtant, si l’on prête véritablement attention aux vibrations de chacune des œuvres, on peut y discerner un bruissement sourd, parfois des chuchotements ou un lointain murmure. Les images émergent de l’obscurité, des entrailles de la matière mémoire pour faire acte de révélation. Le silence n’y est qu’apparence. Les archétypes s’adressent lentement à nous pour nous aider à résoudre les énigmes. Elles nous interpellent avec douceur et nous engagent à nous souvenir. Les mémoires, la sienne, comme les nôtres, se confondent dans un partage d’expériences aussi mémoriel que sensoriel. Dans une recherche qui relève de l’archéologie des inconscients, les images, les corps absents, les latences, les résonances et les souvenirs se soulèvent pour littéralement faire écho. Coraline de Chiara travaille une matière impalpable, l’épaisseur de la mémoire comme celle de l’oubli. Les œuvres nous invitent à être à l’écoute, à nous laisser affecter par les images, les matières, les troubles, les murmures, les brouillards, les couleurs et les lumières. Par une matière aussi insaisissable qu’infinie qui nous habite et nous constitue dans un temps lentement étendu.


Les expos d’été du Château de la Trémoliere

Anglards-de-Salers, Cantal

25 juin – 2 octobre 2022

Ouvert tous les jours sauf le lundi matin

Juillet – Août ouvert tous les jours de 10h30 à 12h30 de 14h00 à 19h00 sauf lundi matin

Septembre ouvert tous les jours de 14h00 à 18h00

Plus d’informations / GALERIE CLAIRE GASTAUD : http://www.claire-gastaud.com/exhibition/CORALINE-DE-CHIARA-%7C-EXPOS-D-%C3%89T%C3%89-%7C-CH%C3%82TEAU-DE-LA-TR%C3%89MOLI%C3%88RE


Ce sera l’occasion d’inaugurer l’édition du projet ECHOES
tirée à 100 exemplaires numérotés.

L’édition Echoes a été élaborée avec Odilon Coutarel et Julie Crenn.

Elle est composée de 100 pages au format 15,5x19cm
en impression offset numérique et risographie, reliée coutures apparentes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :