JENNIFER DOUZENEL – Phénomènes poétiques


Cabanon 1 Cabanon 2 Cabanon 3

Ma vie tout entière est vouée à l’enregistrement des phénomènes poétiques surgissant à ma portée. Je me nourris, je m’alimente. Je suis vigilant, je veille, je suis ouvert, sympathisant, réceptif. Le monde dans son impassibilité éclate partout en évènements poétiques : poésie de la machine, de la raison ? Bien sûr ! Mais aussi poésie du soleil, des saisons, et des drames de la vie et des batailles que se livrent partout les énergies tendues. Je vois, j’enregistre.

Le Corbusier, « Quel rôle joue l’esprit poétique ? »,1932.

 Avec sa caméra, Jennifer Douzenel part à la rencontre des phénomènes poétiques dont parle Le Corbusier, des moments de grâce que l’artiste nomme des petits miracles. Dans un livre, lors d’une conversation ou d’une balade, la recherche et le hasard la mènent toujours vers un phénomène, ici et ailleurs, dont elle souhaite restituer une part, une image mouvante. Alors, le voyage joue un rôle moteur dans son processus de création. En véritable exote, elle s’engage vers un paysage, une culture, une histoire. Elle parcourt le Divers pour en recueillir les fragiles éclats : « Avant tout, déblayer le terrain. Jeter par-dessus bord tout ce que contient de médusé et de rance ce mot d’exotisme. Le dépouiller de tous ses oripeaux : le palmier et le chameau ; casque colonial ; peaux noires et soleil jaune ; et du même coup se débarrasser de tous ceux qui les employèrent avec une faconde niaise. […] Puis dépouiller ensuite le mot d’exotisme de son acceptation seulement tropicale, seulement géographique. L’exotisme n’est pas seulement donné dans l’espace, mais également en fonction du temps. Et en arriver très vite à définir, à poser la sensation d’Exotisme : qui n’est autre que la notion du différent ; la perception du Divers ; la connaissance que quelque chose n’est pas soi-même ; et le pouvoir d’exotisme, qui n’est que le pouvoir de concevoir autre. »[1]

Ce diaporama nécessite JavaScript.

VOIR / LE CABANON

 En France, en Chine, au Kirghizistan ou en Pologne, les phénomènes poétiques la portent vers différents horizons. Là, elle filme un cheval, dont les deux pattes avant sont ligotées, traversant la steppe ; perché sur une haute échelle un homme change une ampoule de la Cité Interdite ; les fils d’un cerf-volant qui dansent au vent ; un groupe de gens pratique des exercices de gymnastique au soleil couchant ; des reflets lumineux sur une montagne de verre ; de la vapeur d’eau. L’artiste filme en plan fixe, nous observons avec elle des micro-évènements dont elle extrait quelques minutes. Le mouvement est donné par les éléments naturels, par la présence animale ou bien humaine. En 2011, elle découvre le cabanon de Le Corbusier à Roquebrune-Cap-Martin. Face au cabanon, la Méditerranée, une lumière intense et les montagnes. Elle observe attentivement le paysage et comme souvent, de manière inopinée, le miracle surgit : deux parapentes s’élèvent et virevoltent dans les airs. Les corps ailés dessinent et sculptent le paysage. La lenteur de leurs mouvements bouleverse la dimension spatio-temporelle. Le temps semble se figer. L’artiste instaure un rapport au paysage qui s’apparente à celui du peintre (Caspar David Friedrich, Monet ou Cézanne nous viennent à l’esprit) : le plan fixe, du point de vue, la question du cadre, de la lumière, de la couleur et du dessin. Jennifer Douzenel prélève des fragments de paysages et de phénomènes imprévisibles. De ses voyages, elle rapporte des images du Divers. Ses petits miracles en traduisent la beauté, l’étrangeté, la richesse et la complexité.

[1] SEGALEN, Victor. Essai sur l’Exotisme : Une Esthétique du Divers. Paris : Fata Morgana, 1978, p.22-23.

PnomPenh-JenniferDouzenel

——————————————————————————————————————–

!cid_part1_05080403_00040806@free

Texte qui fera l’objet d’une publication en lien avec l’exposition « Variations Le Corbusier ».

 

Du 5 mai au 27 septembre 2015 au Château de Carros

Commissariat Éric De Backer.

+ Plus d’informations / Château de Carros / http://www.ciac-carros.fr/
++ JENNIFER DOUZENEL / http://www.jennifer-douzenel.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :