[EXPOSITION] HERstory – des paroles féministes /// FRAC REUNION


HERstory

Du samedi 16 novembre au dimanche 23 novembre.

Vernissage le samedi 16 novembre, à partir de 18h.

——————————————————————————————————————

HERstory, définie comme une exposition d’archives, fait entendre les voix de féministes hommes et femmes cisgenres, transgenres et intersexes du monde entier.

Les postféminismes ont déconstruit le féminisme traditionnel qui ne parlait pas des femmes mais de « la femme » comme une entité spécifique ; il ne rendait pas compte de la diversité des statuts et des orientations sexuelles des femmes et hommes transgenres et cisgenres et des personnes intersexes. Partout dans le monde, des féminismes s’affirment. Malgré l’accessibilité de leurs prises de paroles sur Internet, leur portée n’est pas complètement effective parce qu’elles ne sont pas toutes traduites.

La France accuse un retard considérable sur ces questions. Nous ne pouvons plus attendre. Si l’Histoire était repensée et réécrite selon ce point de vue inclusif, quels en seraient les récits ? Si l’Histoire de l’Art avait été considérée de manière égalitaire entre les artistes, peu importe leur genre, quels en seraient les récits ? Nous avons choisi de contourner l’Histoire (History) pour en proposer de nouveaux récits, de nouvelles voix et de nouvelles archives : HERstory. Nous, artiste et historienne de l’art, souhaitons nous engager pour rendre visible, faire circuler et archiver les paroles féministes. L’art, territoire supposément inventif, subversif et progressiste, connaît, comme le reste de la société, un retard impossible à négliger. HERstory est un espace de réflexion queer féministe, un espace de paroles, d’échanges et de fabrication d’archives.

HERstory a débuté en 2017 à la maison des arts de Malakoff où nous avions présenté des vidéos sélectionnées sur Youtube. Ces vidéos sont les lieux de paroles féministes provenant des différents continents. Des paroles et des corps auxquels nous avons souhaité donner une visibilité et une traduction francophone. Durant cette première exposition à Malakoff, nous avons initié l’enregistrement de portraits vidéo d’artistes. Dans un souci constant d’accessibilité, ces derniers ont tous été posté en ligne sur la chaine Youtube HERstory. Réalisés en public, ces portraits participent de la création d’archives où les artistes s’expriment sur l’intersectionnalité, les disparités entre les hommes et les femmes dans le monde de l’art, ou encore sur leur engagement féministe. Nous avons récolté, sur la base de dons, une centaine d’ouvrages traitant des mêmes questions. Les livres, tous disponibles dans l’espace d’exposition, ont été offert à la médiatique de Malakoff. Notre souhait est de tout rendre à l’espace public pour donner une possibilité à la rencontre.

Par la suite, HERstory est devenu un projet itinérant puisque nous avons été invité.e.s la même année à présenter les portraits vidéo à la librairie Vigna (LGBTQIA+) à Nice. En 2018, nous sommes allé.e.s à Rabat (Maroc) pour présenter une nouvelle exposition au Cube – independent art room et pour réaliser de nouveaux portraits. Au Maroc, nous avons décidé d’élargir le cercle de paroles en interrogeant aussi bien des artistes, que des activistes féministes. En 2019, nous avons réalisés une cinquantaine de portraits vidéo au MAC VAL (Vitry-sur-Seine) et à Synesthésie ¬ MMAINTENANT (Saint-Denis). Sur l’invitation de Béatrice Binoche, nous réactivons aujourd’hui HERstory au FRAC Réunion. De manière inédite, nous présentons au Pavillon Martin le film HERstory qui apparaît comme une compilation d’extraits de portraits d’artistes. Dans les autres salles, les visiteur.se.s pourront découvrir et regarder les 41 portraits diffusés en entier : Annette Messager, Tania Mouraud, Malala Andrialavidrazana, Qingmei Yao, Edi Dubien, Claude Lévêque, Julien Creuzet ou encore Tsuneko Tanuichi. Un espace d’expression sera mis à disposition afin que chacun.e puisse réagir à un ensemble de questions liées aux genres et plus particulièrement aux inégalités de genre. Une bibliothèque sera proposée aux visiteur.se.s. Les livres, toujours récoltés sur la base de dons auprès de musées, de maisons d’éditions, de galeries et de particuliers, seront offerts à la fin de l’exposition à la bibliothèque de l’Ecole Supérieure d’Art de La Réunion.

Le temps de notre séjour à Piton-saint-Leu, nous réalisons en public les portraits d’artistes et d’activistes réunionnais.e.s. Ces nouveaux portraits seront à leur tour posté sur la chaîne Youtube. La création d’archives est en cours. HERstory est une invitation à voir, écouter, lire, informer, découvrir, échanger, rencontrer, proposer, débattre, interroger et s’ouvrir aux pensées postféministes et décoloniales. Des pensées extrêmement foisonnantes, qui, de jour en jour, s’étendent, se contredisent, se précisent et s’affinent. Des pensées qu’il est nécessaire de faire circuler pour générer une vision plurielle de nos sociétés.

Julie Crenn & Pascal Lièvre

——————————————————————–

Programme des enregistrements ///

——————————————————————–

Jeudi 14 novembre

  • 11h / Jean-Marc Lacaze (non public)
  • 14h / Sonia Charbonneau
  • 15h / Christine Confiance (non public)
  • 16h / Fabienne Jonca (non public)
  • 17h / Salim Currimjee

Vendredi 15 novembre

  • 10h / Samuel Perche
  • 11h / Esther Hoareau
  • 13h30 / Marcelino Meduse (non public)
  • 15h / Jean-Claude Jolet
  • 16h / Tatiana Patchama
  • Samedi 16 novembre
  • 13h / Louïz
  • 14h / Lucas Tétry-Riviere
  • 15h / Mathilde Lebon

Lundi 18 novembre

  • 10h / Christian Jalma
  • 11h / Alice Aucuit
  • 13h / Cathy Cancade
  • 14h / Marie-Josée Barre Agénor
  • 15h / Kid Kreol & Boogie
  • 16h / Sanjeeyann Paléatchy
  • 17h / Jayce Salez
  • 18h / Florans Feliks

Mardi 19 novembre

  • 10h / Madeleine Begue
  • 11h / Nathalie Gonthier
  • 13h / Cristof Denmont
  • 14h / Brandon Gercara
  • 15h / Patricia de Bollivier
  • 17h/ Emile Lepinay
  • 18h / Emilie Schalck

Mercredi 20 novembre (pm)

  • 15h / Antoine du Vignaux
  • 16h / Jimmy Cadet
  • 17h/ Caroline Donnarumma
  • 18h / Paulinette Thiong-Kay

——————————————————————————————————————–

SOUTIEN LIVRES ///

Les livres et catalogues mis à disposition du public durant l’exposition seront versés par les commissaires et le FRAC RÉUNION au centre de documentation de l’ESA-Réunion.

Merci à :

MAC VAL (un merci spécial à Frank Lamy)
Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart
Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg
Pôle art moderne et contemporain de Cannes
AWARE
Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Nouvelles questions féministes
Terrain Vague
De(s)générations
Editions Remue-ménage (Montréal)
Editions des Femmes – Antoinette Fouque
Presses Universitaires de Rennes
Editions Dilecta
Editions Manuella
Editions Anacaona
Editions Cambourakis
Editions La Fabrique
Editions Grasset & Fasquelle
Editions Quai des Brumes
Lunwerg Editores (muchas gracias a Roberta Marrero)
Editions Flammarion (Climats)
Galerie Odile Ouizeman
Galerie Semiose
Galerie Polaris
Les artistes : Virginie Jourdain, ORLAN, Barbara Noiret.

——————————————————————————————————————–

MASTER CLASS

Julie Crenn et Pascal Lièvre donneront durant trois jours une masterclass à l’ESA-Réunion.

————————

Avec le soutien du FRAC RÉUNION pour l’hébergement et le transport.

——————————————————————————————————————–

FINISSAGE / REQUEER – Brandon Gercara

Samedi 23 novembre à partir de 18h

Dans le cadre du finissage de l’exposition HERstory portée par Julie Crenn et Pascal Lièvre, le FRAC RÉUNION invite Brandon Gercara à activer son projet ReQueer au cours d’une soirée événement.

L’artiste « propose un espace commun entre recherches, arts et politique afin de favoriser la visibilité des corps à l’intersection de multiples oppressions. Ces corps colonisés, ces corps queer, ces corps d’à-côtés. Ce laboratoire de recherche se développe à travers un espace festif. La fête, définie comme un espace de collectivité et de sociabilité, marque une certaine subversion des normes : espace de contre-pouvoir où l’on se joue de l’ordre du quotidien, espace du corps et de la libéralisation du mouvement ; de véritables safe-spaces, permettant de s’éloigner du corps performé et de s’ouvrir vers de nouvelles interactions. »

L’artiste

Diplomé ek in DNSEP, mi lé artist é aktivist kwir ; Mi vien din momon zoreil i sort dan péi la fré, é in papa réyoné ; Mon zexpérians kom krwazé zoréol la èd amwin viv ek dé koulèr; la pa vraiman blan,la pas vraiment nwar. Mon travay la réssers i serv kritik le ban zoprésyon dan in lépok de post-dékolonyal. Y lé kèstyon don’ un pliméyèr vizibilité le bann diversité sexuel é de genre Réyoné ek lo ban projé kom « PD- Pour Demain » ou « ReQueer». Sérser dékolonyal ek le labaratoire APILAB ESA Rényion, aster mi travay pou kozé su le ban zoeuvres ban zartiste le FRAC la Rényon.

Diplômé.e d’un DNSEP, je suis artiste et activiste du milieu queer. Habitant à La Réunion, je suis né·e d’une mère française « de souche » et d’un père réunionnais; mon expérience en tant que métis zoréol.e m’a permis de vivre dans un entre-deux constant, pas tout à fait blanc.he, pas tout à fait noir.e. Mon travail de recherche se concentre sur une étude critique de l’ensemble des dynamiques de dominations dans un contexte post-colonial. Il s’agit de proposer une meilleure visibilité de la diversité sexuelle et de genre réunionnais à travers des projets tels que « PD -Pour Demain » ou « ReQueer ».Chercheur.e décolonial.e associé.e au laboratoire APILAB ESA Réunion je suis également médiateur.trice culturel.le indépendant.e au FRAC RÉUNION, proposant des dispositifs de médiations décoloniales.

AU PROGRAMME

Activations des différents dispositifs ReQueer.
Lipsync sur la voix de Françoise Vergès
Intervention du DJ ScolarG
Strike a pose en collaboration avec Cosmic Girl

DRESS CODE PROPOSÉ

Camp* queer.
Le non-naturel, l’artifice, l’exagération, théâtrale, ironique, kitsch, voyant.

* Le terme camp fait référence à « Notes of Camp », un essai publié en 1964 par l’autrice et militante Susan Sontag. Le mot camp, l’indissociable de la communauté LGBTQQPI2SAA, est tiré du français « se camper » (« prendre la pose »).

SITE WEB DE L’ARTISTE

https://requeer.re

——————————————————————————————————————–

+ FRAC REUNION

++ HERstory – le site

+++ HERstory – Chaine Youtube

Un commentaire

  1. Béatrice Binoche

    Merci ! quelle belle aventure en perspective 🙂

    Béatrice Binoche Directrice FRAC REUNION +262 (0) 692 284 312 +262 (0) 262 218 029

    Maison Bédier & Pavillon Martin 6, allée des Flamboyants (parking nord Stella Matutina) 97424 Piton Saint-Leu http://www.fracreunion.fr

    >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :