Lauréate de l’Aide à l’écriture et à la publication d’un essai critique /// INHA – Institut Français – Archives de la Critique d’Art


Julie Crenn. Credits photo - Carolin Coulon

JULIE CRENN

1ère lauréate de l’Aide à l’écriture et à la publication d’un essai critique

Les scènes africaines vues par les femmes artistes

Les recherches de Julie Crenn portent sur les pratiques féministes et postcoloniales. Pour l’aide à l’écriture et à la publication d’un texte critique, elle propose un projet sur « les scènes africaines vues par les femmes artistes ». En s’appuyant sur l’actualité curatoriale, et notamment sur l’exposition Lucy’s Iris – African Contemporary Artists, il s’agit d’étudier la conjonction en Europe de projets curatoriaux consacrés aux femmes artistes africaines, d’en analyser les enjeux et la portée dans le récit de l’histoire de l’art contemporain.

Les lecteurs découvriront dans la nouvelle rubrique « ESSAI » au sommaire du n°47 de « CRITIQUE D’ART » [automne/hiver 2016], l’essai critique de Julie Crenn dans le cadre de l’Aide à l’écriture et à la publication d’un essai critique proposée par l’INHA (Institut National d’Histoire de l’art) et l’Institut français, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication – Direction générale de la création artistiqueet la revue « CRITIQUE D’ART ».

Julie Crenn est la première lauréate de l’Aide à l’écriture et à la publication d’un essai critique, nouvellement mise en place dans le but de promouvoir la recherche française portant sur la création artistique des années 1960 à nos jours et sa diffusion à l’international.

Aide attribuée par un jury international composé d’historiens et de critiques d’art, de commissaires d’exposition et de représentants de l’AICA (Association International des Critiques d’Art).

L’objet de cette aide est de soutenir la production, la publication et la diffusion d’un article portant sur une actualité internationale dans le domaine de l’art contemporain. Ce texte d’analyse, nourri par la pensée critique actuelle et les débats théoriques les plus récents fera l’objet d’une publication bilingue (français/anglais) dans la revue « CRITIQUE D’ART ».

Prenant appui sur une manifestation majeure de la scène artistique contemporaine à l’étranger, il est précédé d’un voyage d’études pris en charge par l’aide proposée. Ce nouveau dispositif a fait l’objet d’un appel à candidatures lancé en décembre 2015.

Portrait de la lauréate en ligne

Un commentaire

  1. Ping : [ESSAI] Who run the world? – Les artistes sud-africaines au défi de l’Histoire et des normes /// Critique d’Art #47 | Julie Crenn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :