[CONFERENCE] FIBRES POLITIQUES – A propos des pratiques textiles contemporaines /// Le Radar – Bayeux

Vendredi 11 JUIN / 18H

Conférence de Julie Crenn /  » Fibres politiques – à propos des pratiques textiles contemporaines « 
Le Radar, Espace d’art actuel – Bayeux.

Dans le cadre de m’exposition collective Patchwork – l’expression du textile dans la création contemporaine, qui réunit les oeuvres de Rufina Bazlova, Pierrette Bloch, Cathryn Boch, Gaëlle Chotard, Marie-Noëlle Deverre, Christelle Familiari, Nine Hauchard, Hippolyte Hentgen, Suzanne Husky, Amaury Morisset, Miguel Rothschild, Pietro Seminelli, Eva Taulois, Claude Viallat.

+ Plus d’informations ici / https://www.facebook.com/leradar

———————————————————————————————————————————–

« Une œuvre d’art n’est jamais neutre. Elle résulte d’une démarche, d’une pensée plastique et politique. Une œuvre d’art est la conséquence de choix, d’intentions, d’engagements, d’une histoire personnelle, d’une expérience à la fois intime et collective. D’autant plus si l’artiste fait le choix de matériaux souples, textiles, fileux, fibreux : ces matériaux engagent, plus que d’autres, les questions de l’intimité, du corps et de la mémoire.

Des années 1960 à aujourd’hui, nous avons pu envisager une histoire politique des pratiques textiles. Les choix et les problématiques que nous avons effleurés ici traduisent un regard intersectionnel porté vers des pratiques artistiques où les corps constituent une matière première, à partir de laquelle des récits sont fabriqués. L’intersectionnalité est un outil critique permettant d’envisager, strate par strate, l’expérience de chaque individu à travers ses assignations, ses oppressions, mais aussi ses privilèges. Situer les corps, c’est bien là le point d’intersection entre les différentes pratiques évoquées. Depuis notre naissance jusqu’à notre mort, nous entretenons une relation intime avec les matériaux textiles. Les vêtements et linges de tout type nous protègent et sont imprégnés de nos histoires. Que la perspective critique soit féministe, décoloniale ou queer, les artistes situent leurs corps au cœur d’une mémoire collective. Ielles participent d’une redéfinition de l’espace de représentation qui fut trop longtemps le territoire des hommes cisgenres blancs occidentaux et bourgeois. Leurs œuvres génèrent le tissage collectif d’une constellation de corps pluriels en mal de représentation. Il s’agit alors pour chacun.e des artistes de mettre en œuvre une histoire intime et politique, une histoire personnelle et collective. D’ouvrir les imaginaires, d’en finir avec les manques. Qu’à travers cette histoire de l’art plus complexe, chacun puisse trouver des modèles, puisse s’identifier et enfin se reconnaitre.
Les matériaux textiles sont inhérents à nos histoires, nos quotidiens, nos corps, nos intimités. Les artistes s’emploient à les extraire de la sphère domestique pour en faire les outils et les supports de leurs engagements. Ils apparaissent comme les écrans sensibles et tactiles à travers lesquels se reflètent nos sociétés. Parce qu’elles sont issues de traditions identifiées (culturelles et/ou familiales), les pratiques textiles représentent un moyen de désobéissance et de dissidence vis-à-vis d’une pensée imposée. Elles engagent au contre-évènement, à un positionnement à rebours, à contre-courant du spectacle aliénant et à la régénération d’un imaginaire collectif fossilisé. Tisser, découper, coudre, broder, nouer, tricoter, piquer, assembler, écrire, dessiner, filmer, peindre, danser : les matériaux, les gestes et les expériences participent à la réinvention des imaginaires. »

Contenu de la communication :

Textile & activisme / Faith Ringgold – Billie Zangewa – Brodette – Lauren Januhowski – Babi Badalov

Textile & cartographie / Jessica Rankin – Cathryn Boch – Maria Lai – Kimsooja – Mona Hatoum

Revisiter la tapisserie / Louise Bourgeois – Hoda Tawakol – Suzanne Husky – Athi Patra Ruga – Hassan Musa – Aiko Tezuka

Déjouer les assignations / Raymonde Arcier – Hessie – Tracey Emin – Ghada Amer – Chiachio & Gianonne

Vêtements politiques / Senga Nengudi – Mary Sibandé – Marie-Claire Messouma Manlanbien – Fatima Mazmouz – Aurélie Ferruel & Florentine Guédon

Ouvrages collectifs / Aids Memorial Quilt – Les sœurs de la Perpétuelle Indulgence – Tamara Bell – Judy Chicago – Maja Bajevic – Joana Vasconcelos


Le 11 JUIN/18H
Conférence de Julie Crenn
 » Fibres politiques – à propos des pratiques textiles contemporaines « 
Salle Saint Patrice/ Gratuit / 1h/ sur réservation
Informations pratiques :
Réservations à
coordination@le-radar.fr
02 31 92 78 19 / 07 49 44 77 19
Réservations dans la limite des places disponibles et dans le respect du protocole sanitaire en vigueur.
—————————–
Le Radar, Espace d’art actuel
24 rue des Cuisiniers
14400 Bayeux
www.le-radar.fr
(site en cours de refonte)
coordination@le-radar.fr
07.49.44.77.19

6 Commentaires

  1. manoukian brigitte

    je suis intéressée par cette conférence mais ne peux être présente habitant à Aix… Y aura t-il une publication, une retransmission ? merci beaucoup

  2. Françoise Quemin

    Bonjour Julie,

    Nous ne sommes plus hélas dans le Cotentin . Y-a-t-il une possibilité de suivre ta conférence sur le net ? Tu nous dis, nous sommes intéressés. Bises et amitiés, Jean-Claude & Françoise

  3. Bonjour, je ne pourrais venir assister à votre conférence; je veux bien en connaître le contenu si vous le diffusez.
    J’ai une pratique artistique autour du textile et de la peinture et je suis intéressée.
    Merci pour votre retour.
    Bien à vous.
    Françoise Vallée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :