[EXPOSITION] LA PAGE MANQUANTE /// Centre Wallonie-Bruxelles, Paris

La page manquante – Renaud Auguste-Dormeuil

Exposition collective / Artistes – commissaires – critiques :

Martine Aballéa | Paul Ardenne | Renaud Auguste-Dormeuil | Ivan Argote | Inke Arns | Alexandra Baudelot | Yann Beauvais | Julien Berthier | Karina Bisch | Sylvie Blocher | Carole Blumenfeld |Justine Bougerol | Brognon Rollin | Marc Buchy | Aude Cartier | Gaël Charbau | Nicolas Chardon | Laurie Charles | Philippe Chiambaretta | Claude Closky | Jean-Max Colard | Jordi Colomer | Julie Crenn | Rafaël Cuir | Béatrice Cussol |Alexandrine Dhainaut | Fabienne Grasser-Fulcheri | Clarisse Hahn | Julie Herry | Benoît Jacquemin | Véronique Joumard | Arnaud Labelle-Rojoux | Mehdi-Georges Lahlou | Lucie Lanzini |  Laurent Le Bon | Claire Le Restif | Éva L’Hoest | Bernard Marcelis | Marianne Maric | Philippe Mayaux | Lola Meotti | Mathieu Mercier | mountaincutters | Valerie Mréjen | Melik Ohanian | Cécile Paris | Bruno Peinado | Dan Perjovschi | Sébastien Pluot | Chantal Pontbriand | Philippe Ramette| Philippe Régnier|Pierre-Olivier Rollin | Mahé Ripoll | Julie Rouart | Margaux Schwartz | Smith | Jean-Luc Verna | Marc-Olivier Wahler | Claire Williams

​A la faveur de sa Saison Fractale_Visions Parallaxes – paramétrée par la valeur heuristique du désordre et de la dynamique de la théorie du chaos,  le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris vous convie à une itération – en mode belgo-français – du projet La Page Manquante, implémenté par Renaud Auguste-Dormeuil en  2019 au Musée des Moulages de l’hôpital Saint-Louis à Paris en collaboration avec Marc-Olivier Wahler. Pour ce second opus, des plasticien.ne.s basé.e.s en Wallonie, à Bruxelles et en France y sont convié.e.s.

Il arrive, en consultant un catalogue d’exposition ou une revue artistique, qu’on ait le sentiment que quelque chose manque : une référence que l’on considère nécessaire, ou encore l’oubli d’une œuvre qui nous paraît importante. Parfois même, à la lecture de certains ouvrages, on se dit qu’on y avait notre place en tant qu’artiste. Au-delà des raisons de ce manque, le projet de La page manquante propose de réparer cette infâme injustice !

La page manquante propose donc d’inviter des artistes, critiques, directeur-trices d’institutions à rédiger la page qui leur semble manquante dans l’ouvrage de leur choix, et de la faire parvenir à Renaud Auguste-Dormeuil accompagnée de celui-ci. Cette page qui manque sera rédigée par leur soin en toute liberté. Elle sera insérée dans l’ouvrage, à la façon d’un addendum, une pratique éditoriale qui permet la mise à jour, la correction ou l’ajout d’informations à un livre déjà imprimé.

Le projet se propose de présenter les ouvrages à la façon d’une bibliothèque. Cependant, et à la différence d’un classement classique par ordre alphabétique, La page manquante adoptera un tout autre genre de classement tel que : oubli, vengeance, regret, complément…

Les ouvrages et leurs addenda seront exposés dans la galerie du Centre, selon une scénographie élaborée par Renaud Auguste-Dormeuil.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 106_julie_crennc2a9jeanchristophe_lett.jpg

crédit photo : Jean-Christophe Lett

« Ce n’est pas une seule page qui manque dans les livres d’une histoire de l’art qui serait concrètement collective et inclusive. J’ai choisi cet ouvrage publié en 2017 qui présente une petite partie de la collection du Centre Pompidou. Le choix des « chefs-d’œuvre »  est symptomatique de la pensée patriarcale. Symptomatique d’une histoire de l’art écrite et formée par les dominant.es. Une histoire excluante. Alors, j’ai placé des marques pages roses aux œuvres des hommes, des marques pages bleus aux œuvres des femmes. L’écart est visuellement flagrant. Si ma mémoire est bonne, seulement six marque-pages bleus. Alors, il va nous falloir quitter la pensée binaire pour écrire notre histoire de l’art où tous les corps s’extraient enfin de l’invisibilisation et du silence : racisés, queer, trans, intersexes, gros, précaires, invalides, malades, féministes. »

Julie Crenn, 15 mars 2021

——————————————————————————————————————–

La Page Manquante

5 > 14 MARS 2021

Inauguration : vendredi 5 mars 2021

10h à 18h

Accessible sur rendez-vous : merci de communiquer votre horaire précis  de venue à reservation@cwb.fr

Salle d’exposition

127-129 rue Saint-Martin
75004 Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :